TEXT_TITLE_GUIDE_QUARTIERS

TEXT_DESC_GUIDE_QUARTIERS
TEXT_TITLE_GUIDE_QUARTIERS

Introduction

Vivre à Paris est un rêve pour beaucoup. S’imprégner de son atmosphère cosmopolite, plonger dans sa richesse historique, vagabonder de musées en galeries d’art, ou encore, laisser venir l’inspiration, attablé(e) à la terrasse d’un bistrot typiquement parisien. Seulement, pour apprécier pleinement les charmes de la capitale, vous devez impérativement cibler un quartier qui vous correspond en tout point. En effet, chaque arrondissement a un caractère qui lui est propre. Alors, pour trouver le bien idéal, il est important que vous connaissiez les spécificités, et pourquoi pas, les curiosités de chacun. Pour cela, nous entrebâillons pour vous la porte de quelques-uns des arrondissements les plus remarquables de Paris.

 

SOMMAIRE DU GUIDE

Les 3ᵉ et 4ᵉ arrondissements : luxe, prestige et sophistication
Le 3e arrondissement :un arrondissement où il fait bon vivre
Le 4e arrondissement :du luxe et des adresses de prestige
Les 11ᵉ et 12ᵉ arrondissements : vivants, populaires et bohèmes
Le 11e arrondissement :un arrondissement vivant, bohème et festif
Le 12e arrondissement :Verdoyant et familial

Les 3ᵉ et 4ᵉ arrondissements : luxe, prestige et sophistication

Les 3ᵉ et 4ᵉ arrondissements de Paris font partie des plus anciens quartiers de la capitale, et ils sont d’ailleurs réputés pour leurs trésors historiques et architecturaux. Pourtant, bien qu’étroitement liés, ces deux arrondissements emblématiques n’offrent pas la même ambiance.

Le 3e arrondissement :
un arrondissement où il fait bon vivre

Le 3ᵉ arrondissement, calme et résidentiel, offre une ambiance de village sophistiqué. Situé sur la rive droite, l’ancien et le moderne s’y mélangent à la perfection.

Vous y trouvez des lieux aussi emblématiques que le Marais, la rue Vieille du Temple (où vous pouvez d’ailleurs nous rencontrer dans notre agence immobilière), ou encore le musée Picasso.
Le 3ᵉ abrite aussi quelques curiosités qui méritent le détour, comme la maison de Nicolas Flamel (datant de 1407, c’est la plus vieille maison de Paris en plus d’être celle du célèbre alchimiste), ou le passage de l’Ancre (réputé pour ses boutiques colorées et parfois insolites).
Depuis plus d’une décennie, le 3ᵉ arrondissement attire les amateurs d’art, les jeunes cadres, mais aussi tous les amoureux de vieilles pierres et de demeures d’exception.

LE MARAIS ET LE SECTEUR PROCHE DE LA PLACE DES VOSGES RESTENT AINSI DES VALEURS SÛRES. TOUTEFOIS, DES QUARTIERS COMME ARTS-ET-MÉTIERS ET ENFANTS-ROUGES, SONT DE PLUS EN PLUS RECHERCHÉS.

Arts-et-Métiers est un quartier calme et culturel qui regroupe des institutions de renom comme la Gaieté Lyrique, le théâtre du Marais, et le conservatoire national des Arts et Métiers.

Enfants-Rouges, quant à lui, est un quartier très prisé, notamment pour son fameux marché et ses stands de streetfood. Réparti autour du square du Temple et traversé par la rue de Bretagne et la rue de Turenne, e quartier fait le régal des gourmets et des passionnés d’art.

Le succès du 3ᵉ arrondissement est tel, que la pénurie de logements entraîne une hausse constante des prix, les faisant ainsi monter jusqu’à 12000 € le mètre carré en moyenne. Cependant, dans certaines rues, les ventes peuvent atteindre jusqu’à 20000 € par mètre carré.

C’EST UN ARRONDISSEMENT OÙ LES BIENS NE RESTENT PAS LONGTEMPS EN VENTE, D’AUTANT PLUS S’ILS FONT PARTIE DES BIENS RARES, COMME UN APPARTEMENT TERRASSE OU UN APPARTEMENT BÉNÉFICIANT D’UNE GRANDE SURFACE D’HABITATION.

De ce fait, si vous souhaitez acheter dans le 3ᵉ, vous devez impérativement vous rapprocher d’une agence immobilière implantée dans le secteur. Vous pourrez ainsi bénéficier de leur expertise du terrain, et vous serez aussi mis en relation avec les vendeurs dans les plus brefs délais.

Lire également : Le guide de l’acheteur

Le 4e arrondissement :
du luxe et des adresses de prestige

Le 4ᵉ arrondissement est animé, touristique et prestigieux. C’est un arrondissement qui a su se moderniser tout en préservant sa richesse historique.

De l’Île de la Cité et l’Ile Saint-Louis, en passant par le Marais, la place des Vosges ou Notre-Dame, le 4ᵉ arrondissement ne peut que vous séduire, d’autant plus si vous souhaitez habiter un quartier vivant et captivant.

Arrondissement caméléon, le 4ᵉ accueille aussi bien les familles, que les couples ou les célibataires. En effet, ses nombreux espaces verts (jardin des rosiers, jardin de l’hôtel de Sully, square Saint-Gilles du Grand Veneur…), ses rues commerçantes mythiques comme Rivoli et Franc-Bourgeois, ses restaurants, ses bars et ses galeries d’art, séduisent immédiatement les acheteurs.

SES ADRESSES PRESTIGIEUSES DE LA RIVE DROITE
COMPTENT PARMI LES PLUS CHÈRES DE PARIS,
ET ATTIRENT LES FOYERS AUX REVENUS CONFORTABLES.

Dans un quartier comme celui de Notre-Dame, où les biens immobiliers sont très recherchés mais peu nombreux, comptez environ 14000 € le mètre carré. Toutefois, pour des biens exceptionnels bénéficiant d’une exposition toute aussi exceptionnelle, les prix peuvent monter jusqu’à 30000 € le mètre carré.

Dans des secteurs dynamiques et réaménagés comme Hôtel de Ville ou le Centre Georges-Pompidou, les prix s’étendent de 9000 € à 12000 € le mètre carré.

Mais le 4ᵉ arrondissement parisien c’est aussi Saint-Gervais et son quartier du Pletzel, une des places fortes de la communauté juive de Paris. C’est également le Marais, le plus grand quartier gay de France.

Le quartier d’Arsenal, situé au Sud de Bastille, est le seul port de Paris. Là, vous pouvez flâner le long des voies sur berges désormais piétonnes, ou bien aller vous restaurer dans un de ses restaurants péniches, ou encore, y admirer les petits bateaux amarrés le long des quais.

LE QUARTIER D’ARSENAL OFFRE AUSSI
LA POSSIBILITÉ DE TROUVER DES APPARTEMENTS DE GRAND STANDING
AU SEIN DE SOMPTUEUX HÔTELS PARTICULIERS.

Ces quartiers du 4ᵉ, autrefois calmes, tendent aujourd’hui à se dynamiser et à se gentrifier.

Les biens situés à proximité des grandes artères, se vendent à 13000 € le mètre carré en moyenne. Toutefois, les prix augmentent à mesure que vous vous rapprochez de la place des Vosges, la plus ancienne des 5 places royales de Paris.

Ce qui fait l’attrait de cette place, en plus du square Louis XIII bordé de majestueux tilleuls parfaitement alignés, ce sont les façades symétriques et uniformes des immeubles qui l’entourent.

De plus, au sein de ces bâtiments se trouve la maison que Victor Hugo occupait avant son exil. D’ailleurs, plus un bien immobilier se rapproche de l’ancienne bâtisse de l’écrivain (aujourd’hui transformée en musée), plus le prix au mètre carré augmente. Il n’est alors pas rare de voir un bien immobilier se vendre jusqu’à 20000 € par mètre carré dans ce secteur.

Les 11ᵉ et 12ᵉ arrondissements : vivants, populaires et bohèmes

Tous deux situés rive droite, les 11ᵉ et 12ᵉ arrondissements de Paris sont de plus en plus attractifs. Les familles se plaisent à y vivre, mais aussi les jeunes et les étrangers expatriés. Que vous soyez esprit bohème ou plutôt quartier populaire, ces arrondissements sont faits pour vous.

Le 11e arrondissement :
un arrondissement vivant, bohème et festif

Le 11ᵉ arrondissement est vivant, peuplé et festif. Il incarne l’esprit parisien branché, amateur d’art, de concert et de théâtre.

SA TRANSFORMATION AU FIL DES ANNÉES LUI A DONNÉ UN SOUFFLE NOUVEAU, PUISQUE DE SECTEUR PEU RECOMMANDÉ, IL EST DEVENU UN ARRONDISSEMENT BRANCHÉ, GENTRIFIÉ, ET SURTOUT, INCONTOURNABLE DE LA VIE PARISIENNE.

Réputé pour ses boutiques de créateurs, ses restaurants alléchants, ses bars insolites et ses nombreuses salles de spectacles, le 11ᵉ attire les jeunes couples et les familles. Mais outre son côté animé, c’est un arrondissement qui plaît également pour son mélange de culture et d’histoire.

Doté de lieux mythiques et incontournables tels qu’Oberkampf, Bastille, République et Nation, le 11ᵉ surprend aussi par ses petites ruelles cachées, bucoliques, fleuries et colorées, comme la Cité du Figuier ou la Cité Durmar.

L’histoire du quartier se lit également sur les façades. En effet, dans le 11ᵉ, les édifices Haussmanniens côtoient les anciennes usines et résidences ouvrières parfaitement restaurées, tout comme des immeubles plus récents.
De son passé ouvrier, le 11ᵉ en a gardé de nombreuses traces, tant dans son atmosphère populaire, que dans ses appartements. Des intérieurs style atelier, des intérieurs plus bourgeois ou bien cosy, dans le 11ᵉ, les biens d’exception ne sont pas rares, et le chic se mélange facilement à l’ambiance bohème.

Des intérieurs style atelier, des intérieurs plus bourgeois ou bien cosy, dans le 11ᵉ, les biens d’exception ne sont pas rares, et le chic se mélange facilement à l’ambiance bohème.

BIEN QUE LONGTEMPS ÉPARGNÉ PAR LA FLAMBÉE DES PRIX QU’ONT CONNU D’AUTRES ARRONDISSEMENTS, IL ACCUSE TOUTEFOIS UNE FORTE HAUSSE DE LA DEMANDE, ET AVEC ELLE, UNE AUGMENTATION DES PRIX AU MÈTRE CARRÉ.

Ainsi, dans tout l’arrondissement, les prix se resserrent pour atteindre un prix moyen de 11000 € le mètre carré.

Au plus proche des 3ᵉ et 4ᵉ arrondissements, dans la continuité du Marais, le secteur Beaumarchais - Richard Lenoir, attire une population jeune et branchée, mais aussi bon nombre d’expatriés vivants à Paris.

De son côté, le secteur du Square Gardette, avec une offre grandissante de restaurants ainsi que l’ouverture de l’atelier des Lumières, attire les jeunes couples (avec ou sans enfants).

Dans ces deux quartiers, comptez de 10000 € à 13000 € par mètre carré.

Dans le quartier de Bastille, le secteur Charonne avec ses anciens ateliers transformés en loft, ses bars, ses restaurants et ses boutiques tendances, ne laisse personne indifférent.

La rue Paul Bert, située dans le secteur commerçant Faidherbe - Chaligny, vous ravira par ses nombreux bistrots. C’est aussi là que vous trouverez les différents établissements de Cyril Lignac et d’Alain Ducasse.

La rue du Faubourg Saint-Antoine, très passante et réputée pour ses enseignes de mode, offre toutefois des moments de calme, loin du tumulte de la rue dès lors que vous pénétrez dans ses cours ou ses passages cachés.

Là encore, comptez de 10000 € à 13000 € le mètre carré pour un logement situé quartier Bastille.

Lire également : Faut-il acheter ou louer en 2021 ?

Le 12e arrondissement :
Verdoyant et familial

Bien qu’étant un secteur calme, le 12ᵉ est loin d’être ennuyeux. En effet, c’est un arrondissement qui vous séduira par la diversité de ses nombreux commerces. Le Viaduc des Arts ravira tous les amoureux d’artisanat et de créateurs indépendants, tandis que de son côté, Bercy Village vous donnera facilement accès à toutes les grandes enseignes.

De plus, avec la cinémathèque française, l’AccorHotels Arena et l’Opéra Bastille, la culture parisienne n’est pas en reste non plus dans cet arrondissement plein de surprises.

Autour de la rue du Faubourg Saint-Antoine, une des plus vieilles rues de Paris et autrefois quartier des artisans de bois et de meubles, se concentrent de nombreux bars et restaurants. C’est là que vous trouverez le marché Beauvau (Aligre) et le square Trousseau.

C’est aussi là que vous y trouverez l’âme de cet arrondissement éclectique, et que vous pourrez en apprécier tout le charme.

Toutefois, le 12ᵉ n’a pas fini de se transformer et d’offrir de belles opportunités. En effet, le projet d’aménagements de la zone Bercy - Charenton permettra la redynamisation du Sud de l’arrondissement, et la création de nombreux logements.

De plus, l’arrivée de l’université Sorbonne Nouvelle à Nation attire des milliers d’étudiants, relançant ainsi le marché des petites surfaces.

LE 12ᵉ A DONC BEAUCOUP À OFFRIR, ET CE NE SONT PAS SES HABITANTS QUI VOUS DIRONT LE CONTRAIRE, PUISQU’ILS SE PLAISENT À AFFIRMER QU’ILS VIVENT DANS UN DES QUARTIERS DE PARIS OÙ LA QUALITÉ DE VIE EST LA MEILLEURE.

Et avec ses nombreux espaces verts propices aux balades fleuries et apaisantes, ainsi que ses lieux pleins de charmes, tels que le viaduc des Arts, la rue Crémieux et ses célèbres façades colorées, ou encore la cour Saint-Emilion, où les anciens entrepôts de vins se sont mués en de charmantes boutiques, il est difficile d’affirmer le contraire.

Toutefois, le caractère calme et familial du 12ᵉ le rend moins attractif que certains de ses voisins. Les biens immobiliers restent donc encore abordables, notamment dans le secteur Daumesnil - Dugommier, où les prix moyens avoisinent les 9000 € à 10000 € par mètre carré.

Des secteurs comme Reuilly, gare de Lyon, Bercy, ou encore Picpus, Bel Air et Nation, voient leurs tarifs aller de 10000 € à 12000 € le mètre carré. Les quartiers les plus vivants comme Bastille, Ledru Rollin et Faidherbe, voient les prix au mètre carré s’étendre de 11000 € à 13000 €.

Paris, la ville de tous les possibles, capitale de la mode, de l’amour, de la création, de l’art de vivre. Mais aussi ville lumière, ou ville aux cent villages. Et c’est peut-être bien cette dernière périphrase qui caractérise le mieux la capitale française. Parce que oui, d’un quartier à l’autre, même parfois d’une ruelle à l’autre, vous passez d’un Paris actif, moderne et en pleine expansion, à un Paris majestueux, empreint de toute la richesse de son histoire, ou encore, vous arrivez dans un Paris au charme provincial, tel un village bucolique figé hors du temps.

Toutes ces atmosphères et ces particularités font de l’immobilier parisien une aventure captivante, voire subjuguante. Seulement, c’est aussi se lancer dans une aventure qui demande d’avoir une parfaite maîtrise du marché immobilier, du terrain et des singularités de chaque quartier et immeuble. C’est pourquoi il est indispensable de vous faire accompagner dans votre démarche par une agence immobilière en pleine maîtrise du marché. Forte de son expérience, elle connaît les caractéristiques de chaque rue, afin de trouver le bien qui vous correspond.

Nos partenaires